Baba Zula - "gecekondu" (2010)  (WORLD) posté le jeudi 20 janvier 2011 08:37

baba zula, gecekondu

Blog de alternativesound :Alternative Sound, Baba Zula - 'gecekondu' (2010)

J'ai à peine publié mon top 20 2010 que je suis déjà obligé de le modifier. Je suis  en effet passé à côté de la sortie d'un nouvel album de l'un de mes groupes fétiches, Baba Zula. En même temps, comment aurais-je pu être au courant car il n'y a aucune annonce sur leur page myspace, je n'en ai vu aucune mention sur le web et il est quasi introuvable dans le commerce et même sur le web. Heureusement que Mondomix en a parlé dans son dernier numéro...

Baba Zula est quartet qui vient d'Istanbul et est considéré comme le fer de lance de la scène underground turque. Ils réalisent une sorte d'oriental dub psychédélique à base d'instruments traditionnels (saz, oud, darbouka, flûte...), de machines et diverses expérimentations électro. Baba Zula passe à la moulinette les musiques traditionnelles turques, le dub, l'électro, le rock et la musique psychédélique. Tous leurs albums sont remarquables avec une préférence tout de même pour "duble oryental" (qui était dans ma sélection des 100 disques des années 2000), qui les voyait collaborer pour la deuxième fois avec Mad Professor.

Leur précédant album, "kôkler" (ou "roots"), les avait vu revenir à des sonorités plus acoustiques, qui rappelaient leurs débuts et notamment la magnifique b.o. de "Tabutta Rövasata".

A contrario, leur nouvel album, "gecekondu", sorti en novembre dernier, les voit à à nouveau revenir aux sonorités développées sur "psychebelly dance music" et duble oryental", c'est à dire une fusion électro-acoustique enivrante et psychédélique. On retrouve, comme souvent sur leurs disques, une flopée d'invités : le joueur de cura (instrument turque à cordes pincées) Cem Yildiz, le guitariste Titi Robin, Tod A, le chanteur de Firewater, Dr Das, l'ancien bassiste de Asian Dub Foundation, le claviériste norvégien Buge Weseltoft ainsi que le collectif électro-dub allemand Alcalica. Cette longue liste d'invités ne dénature heureusement pas la musque du groupe car tous ces invités ont su s'adapter à la musique si particulière de Baba Zula. 

Baba Zula reprend le flambeau avec brio des défricheurs sonores turques comme le furent en leur temps Erkin Koray ou Baris Manço par exemple. Ce nouvel album est encore une fois une totale réussite et confirme la place de Baba Zula parmi les groupes estampillés world music les plus excitants du moment. 

partager
3 Fans voir tous les fans >

Déposez un commentaire !

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.
Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.166.10.100) pour vous identifier.     


1 commentaire(s)

  • austinringo lun. 24 janv. 2011 07:35
    très bon en effet... merci pour la découverte...


ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à alternativesound

Vous devez être connecté pour ajouter alternativesound à vos amis

 
Créer un blog